etablissement-collantes.fr
13 Janvier 2023 à 04h12 - 426 aff.

Comment souscrire à un Plan Epargne Retraite PER ?

Et si vous souscriviez dès maintenant à un PER pour compléter vos revenus et vos pensions à la retraite ? Ce placement est destiné à tous et a été mis au point à travers la loi PACTE afin de jouir de multiples avantages. Ce, comparé aux contrats caducs qui n’ont connu que peu de succès auprès des épargnants.
Ces derniers se révèlent encore réticents quant à souscrire à un placement où l’épargne est bloquée sur le très long terme. C’est pourquoi, le PER a été propulsé sur le marché et se veut plus flexible, sur de nombreux points.

 

Où souscrire ?

Vous pouvez ouvrir un Plan Épargne retraite auprès d’une compagnie d’assurance et d’une mutuelle, ou encore auprès des banques. Ces dernières ont commencé à proposer ce placement en octobre 2019, période de son lancement suite aux dispositions relatives à la loi PACTE. Il existe aujourd’hui un large choix de PER individuels – qui remplace les anciens PERP et contrat Madelin. De plus en plus d’assureurs proposent également des PER collectifs et des PER catégoriels – qui sont les successeurs du PERCO, du contrat Article 83, de même que du PERE.

 

Le choix des supports

La loi PACTE préconise la transparence en ce qu’il s’agit des informations relatives aux supports sur lesquels les PER sont adossés. Rappelons que l’épargne du souscripteur peut être redirigé vers différentes classes d’actif afin de générer plus de rendement. Le choix est large, aussi bien pour les épargnants du PER individuel que pour les salariés, les cadres et les dirigeants d’entreprise. Cette grande diversité des supports permet alors de faire fructifier son argent sur le long terme en soutenant par exemple l’innovation, l’environnement, les politiques durables et responsables, ou encore de multiples autres secteurs d’activité.

Avant de choisir un support – dit en unité de compte – il est toujours important de bien en maîtriser le fonctionnement. Ceux-ci proviennent du marché financier et immobilier, de même que ceux des fonds d’investissements alternatifs, entre autres.

 

Comparer et simuler

La réalisation des comparatifs et des simulations est primordiale avant de choisir les supports les plus adaptés. Cela en tenant compte des rendements et des autres performances, ainsi que les risques qui les accompagnent.

Attention aux frais qui sont prélevés. Le mieux serait de choisir un contrat peu gourmand afin de ne pas rogner la rentabilité finale du placement.

 

Le choix de la fiscalité

Autre avantage apporté par la loi PACTE : l’harmonisation de la fiscalité, pour tous les compartiments du PER. De nouveaux points d’amélioration ont également été introduits : le choix de l’imposition pendant la phase de constitution du capital, choix qui génèrera alors des répercussions sur les conditions de sortie – en capital et en rentes viagères.

 

Le choix du mode de gestion : libre ou pilotée

Le choix du mode de gestion est fonction de la connaissance des différents supports, comme mentionné plus haut. Si vous choisissez la gestion libre, vous opérez vous-même votre arbitrage, c’est-à-dire le choix d’investissement de votre épargne dans un support donné. Dans ce cas, vous devez parfaitement maîtriser les différentes classes d’actifs dans lesquelles vous souhaitez placer votre argent.

Dans le cas échéant, mieux vaut maintenir le mode de gestion pilotée qui est celui qui s’applique par défaut lorsque vous souscrivez à un PER. Votre assureur prend en main les arbitrages, en proposant 3 types de profils : prudent, équilibré, dynamique. Cela, sachant que ces arbitrages évolueront au fur et à mesure de l’approche de l’âge de départ à la retraite. On parlera plutôt de gestion pilotée à horizon. En bref, le choix du mode de gestion est fonction du profil du souscripteur. 

Actualité

  1. 12 Nov. 2022Où trouver un local commercial à vendre ?168 aff.
  2. 29 Oct. 2022À quel point les recommandations de sécurité d'un serrurier pour un futur immeuble de bureaux peuvent-elles être plus compliquées ?857 aff.